Skip to content
Partageons nos fetes

Au moment d’acheter un cadeau pour une fille ou pour un garçon …

Grand ménage ! On peut enfin mettre à la poubelle les catalogues de jouets ahurissants : pages filles avec jouets d’imitation de “petite maman”, univers cantonné à l’intérieur de la maison et déguisements de rêve, page garçons avec jeux d’exploration, déguisements de métier ou de héros courageux.
Messieurs les professionnels du jouet, le monde a changé. Bonnes nouvelles : les femmes travaillent presque toutes à l’extérieur ; quand elles rentrent chez elles, elles sollicitent leurs bambins, garçons et filles, pour aider aux travaux ménagers ; les pères s’occupent de leurs enfants.

Il est donc très surprenant que ces évolutions majeures n’aient nullement affecté le monde des jouets. Les fabricants, propriétaires de magasins (qui ont un étage filles et un étage garçons), publicitaires, éditeurs de catalogues ont tous leur part de responsabilité.

Mais nous aussi, ceux et celles qui achetons les jouets, non ?
Pensons-y à deux fois, en ouvrant aux enfants des deux sexes le champ des possibles.

Un exemple cité dans la très intéressante émission Le Père Noël est-il sexiste ? (que vous pouvez encore écouter en différé sur le site de France culture ) m’a frappé. J’avais bien en tête les stéréotypes dont les filles sont victimes. Mais moins ceux imposés aux garçons sur la tête desquels pèse plus la crainte de l’homosexualité et de la transgression d’un modèle “dominant” à un modèle “dominé”.

Les chercheuses interviewées faisaient malicieusement remarquer le sort des petits garçons devenus adultes : les hétérosexuels changeront et berceront leurs bébés alors qu’on dénie encore aux homosexuels le droit de prendre en charge des enfants !

PS. Je lis sur Rue89 que Lego lance aujourd’hui une gamme spécifiquement destinée aux petites filles de 5 à 9 ans. Il leur a fallu des années de recherche pour inventer des personnages : Mia est esthéticienne, Andrea est une pop star et Stéphanie aime …. organiser des fêtes (pouah !!! ). Je ne suis pas complètement honnête car il paraît qu’il y aurait une Olivia extra-terrestre qui est … scientifique.

Comme on ne peut pas dire “j’aime pas” sur le Facebook de Lego, je vous propose de dire “j’aime” à la protestation que j’ai écrite sur mon Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *