Skip to content
Partageons nos fetes

Cette année, pour le Réveillon du 31, c’est mon tour !

La Saint-Sylvestre, déjà ? Oui, pour mon amie N. qui, ayant convié une grosse trentaine de convives la nuit du 31, a commencé les achats et les préparations qu’elle congèle au fur et à mesure. Je ne pouvais pas manquer de mettre en ligne ses “bons trucs” : interview d’une pro !

As-tu l’habitude de recevoir autant de personnes ?
Nous sommes un grand groupe d’amis qui prenons nos vacances dans la même station balnéaire depuis des années. L’organisation du Réveillon “tourne” et cette année, le couple qui devait s’en charger, a eu un empêchement de dernière minute. J’ai donc repris au pied levé mais sans soucis car ce groupe est très festif mais aussi très convivial et participatif. Pour la Saint-Sylvestre, chacun participe aux frais.

Peux-tu nous donner ton menu de Réveillon ?
Les amuse-bouche seront préparés par des amies qui ont prévu des verrines.
Entrée : des timbales de crabe
Trou normand pendant les animations
Plat : du poulet au vin jaune et aux morilles
Dessert : petits fours commandés chez le pâtissier.
Photo gfpeck

Aujourd’hui 7 décembre, il y a une devinette pour les enfants. Trop facile ?

Comment vas-tu t’en sortir avec le budget qui t’est alloué ?
Le budget est fixé à 50 € par personne environ : c’est le Réveillon !
Je m’y tiens.
Dans les timbales de crabe, je commence par disposer un mélange d’œufs durs/mayonnaise et répartis le crabe seulement sur le dessus. Nous sommes au bord de mer, j’ai commandé chez un pêcheur 100 pinces de crabe d’un coup : le week-end prochain, nous faisons un dîner à 4 avec mission de casser les pinces et d’extraire la chair que je conserverai au congélateur. Cela nous amuse et cette solution est beaucoup plus goûteuse que le crabe en boîte, plus cher et sans goût. Je n’aurai que le mélange oeufs/mayonnaise à faire au denrier moment.

Et pour le poulet et les morilles ?
J’achète en hypermarché à peu près le même nombre de cuisses et de hauts-de-cuisse que de convives : cela évite d’avoir à découper et il ne restera pas d’ailes dont personne ne veut en fin de repas : donc, pas de gâchis.
J’ai comparé les prix des morilles séchées et celles d’un grand distributeur de surgelés : ce dernier est moins cher et les morilles sont prêtes à l’emploi.
Enfin, je fais cuire le poulet dans du vin du Jura de base et je réserve le vin jaune, qui est cher, à la sauce finale.

Justement, quelle est ta recette ?
En comparant les recettes, j’ai choisi celle que je pourrai préparer à l’avance. Je ferai donc revenir les morceaux de poulet dans un mélange huile-beurre. Je laisserai mijoter avec un oignon, thym et laurier et Côtes du Jura en ajoutant la moitié des morilles. Une fois que cette préparation sera refroidie, je la mettrai au congélateur en barquettes. Je préfère pour ma part, m’y reprendre à plusieurs fois, par exemple, 3 week-ends. D’autres préfèrent s’y mettre un bon coup.

L’après-midi du Réveillon, j’ajouterai le morilles et la sauce, à base de crème fraîche. Le vin jaune n’est ajouté qu’à la toute fin.

Et en accompagnement ?
Au début, je pensais à du riz ou à de semoule. Mais finalement, depuis que j’ai lu ton article, je penche pour des “risoni” : c’est original et ça passe au micro-ondes.

Et si tu avais dû dépenser moins ?
J’aurais réduit la quantité de crabe qui ici est généreuse, fait moi-même des tiramisu en portions individuelles au lieu d’acheter chez le pâtissier et aurais remplacé les morilles par d’autres champignons.

Et tout le reste ?
Justement, il y a beaucoup de volontaires pour contribuer : les pros des verrines, celui qui aime écrire des sketches, celui qui aime faire le DJ, le spécialiste des “petits vins à découvrir”. La déco,

En résumé :

Choisir des plats dont l’essentiel peut être congelé, donc préparé à l’avance dans les semaines précédentes.

Privilégier les parts individuelles (timbales de crabe, cuisses de poulet, petits fours) pour bien ajuster les quantités et faciliter le service.

Donner aux talents des invités l’occasion de s’exprimer.

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z, rubriques G comme Grandes tablées, R comme Réveillons ainsi que les articles publiés dans la catégorie Comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *