Skip to content
Partageons nos fetes

Comment faire des affiches et des posters multi-usages ?

Comment affronter une année si vite envolée qui sournoisement rapproche de la prochaine dizaine ? Passer son tour (on a le droit, j’en connais une qui a décidé de s’arrêter à 60) ou plonger dans les albums photos anciens = ça fait si longtemps qu’on est ami(e)s = merci le joli temps qui nous a été donné.

Alors, m’est venue l’envie d’agrandir une petite et moche photo (l’unique qui reste de vacances sous la pluie, entourées d’une ribanbelle d’enfants) pour affficher en déco de la salle de la fête qui se prépare. Le logiciel Rasterizer, trouvé ici, permet de créer des affiches très simplement.

Et j’ai pensé à toutes les utilisations possibles de posters dans toutes les fêtes, enfants et adultes : jeu de la queue de l’âne, plateau de jeu de l’oie très grand format, peinture et coloriage, affichage de photos d’objets liés au thème de la fête sur les murs, galerie de portraits mystère à identifier, et, bien sûr, déco avec des posters partout.

Comment utiliser ce logiciel ?
Rasterizer se télécharge gratuitement.
J’ai téléchargé la version pour Windows.

Ensuite, il suffit de déterminer sur un écran unique quel est le type d’agrandissement souhaité.

Files
Sélectionner la photo à agrandir sur le disque dur de votre ordi (j’avais donc scanné la petite photo en résolution 300)
Indiquer un nom souhaité pour le fichier de sortie qui sera en .pdf et le lieu où vous pourrez le retrouver après “rasterization” (sur le bureau par ex.)

Page options
Indiquer le nombre et le format des pages souhaitées en horizontal.
Rasterizer calculera en conéquence le nombre de pages verticales.

Pour ma part, j’ai choisi 4 pages de format A4 pour l’horizontal.
Et l’agrandissement a calculé 16 pages A 4 : 4 en horizontale, 4 en verticale.

J’ai coché “landscape” pour avoir la vue paysage.

Style options

Max. dot size
Ici, il faut choisir la grosseur du point (dot) d’agrandissement.
Je vous conseille de faire des essais.
Le logiciel avait pré-choisi “10” pour ma photo. Cela donne le résultat de la photo du haut de l’artcile : amusant, pas désagréable à l’oeil mais pas net, bien sûr (j’en ai conclu qu’on pouvait opter pour cette solution pour une galerie de portraits mystère, à utiliser comme énigme ou épreuve de jeu).
Pour le résultat définitif, j’ai choisi la valeur minimale proposée “4”.

Color mode

Noir ou blanc ou couleur

Crop marks

Il s’agit des repères de cadrage (none, smart, all), à faire plus ou moins apparaître.

Il n’y a plus qu’à cocher “rasterize” et d’aller voir le résultat sur le bureau (si on a demandé bureau comme lieu de destination).
Après avoir fait quelques essais, et sélectionné celui qui vous convient, imprimez toutes les feuilles.

Ici, j’ai rencontré des difficultés avec mon imprimante qui imprimait avec des marges variées et fantaisistes et, bien sûr, il a fallu changer des cartouches d’encre.

Et pour finir

Avec les feuilles, reconstituez le puzzle (tiens, une nouvelle idée d’exploitation de cette technique).

Découpez les marges ou laissez-les si vous en aimez l’effet.
Heureusement que je possède un massicot parce que c’est un travail assez long et méticuleux (évidemment puisque j’avais choisi 16 feuilles).

Et enfin assemblez.
Ici, je suis en panne, car j’aurais besoin d’un grand carton (74 cm x 110 cm) pour les coller et de scotch double face.

Finalement, j’ai utilisé une des rallonges de la table de salle à manger avec seulement 12 des 16 feuilles et en collant avec de la colle liquide.

Mes photos sont nulles mais la technique est très concluante.

A votre tour et amusez-vous bien !

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z, rubriques B comme Bonnes adresses, P comme Photos ainsi que les articles publiés dans la catégorie Décoration et Comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *