Skip to content
Partageons nos fetes

Enfin la recette des späztle : l’accompagnement des plats en sauce

La Parisienne qui épouse un Alsacien reçoit dans sa corbeille de mariée, outre des traditions culinaires et l’amour de la bière des tartes, un plat à backeoffe et un appareil à faire les spätzle. J’ai hérité d’un modèle allemand, il en existe un chez Tupperware.

Les “petits moineaux” (en alsacien), faits de pâte à pâtes, sont l’accompagnement idéal des viandes en sauce (daubes, escalopes à la crème) et des plats “grandes tablées” . Au moment d’en préparer pour servir avec le boeuf bourguignon de notre tablée de Noël, zut, j’avais perdu la recette. Celle trouvée sur Internet s’est transformée en cata : trop liquide ! Dans la corbeille de mariée, il y avait aussi un lot d’amies alsaciennes et c’est de l’une d’elles que j’ai récupéré cette recette, parfaite, plus légère, car complétée avec du fromage blanc 0%.
Photo Amélie sur son blog La table lorraine d’Amélie

Le principe est de faire couler une “pâte à pâtes” au travers des trous d’une grille placée au-dessus de l’eau bouillante.

Il faut donc que la pâte ait la consistance exacte pour bien s’ecouler, mais pas trop vite.
Avec les proportions d’A., aucun problème.

Ingrédients pour 4 personnes

Facile à mémoriser :

300 g. de farine
300 g. de fromage blanc à 0%
3 oeufs
sel

Mon conseil

Ne vous contentez pas d’en faire pour le nombre exact d’invités : doublez carrément les quantités !
Vaut mieux rentabiliser le gros tas de vaisselle collante (saladier, faitout, écumoire, robot, etc…) pour plusieurs occasions !

Les spätzle sont très faciles à congeler et feront des bons dîners les soirs de disette.
Il suffira de les faire revenir dans un peu d’huile, en y ajoutant, si on veut, des croûtons, des petits lardons, des champignons …

Sans oublier que les enfants les adorent.

Et qu’on trouve difficilement moins cher et aussi rapide pour régaler des copains affamés débarquant à l’improviste.

Préparation

Mélanger tous les ingrédients.
Faire bouillir beaucoup d’eau dans un très grand faitout.
Quand l’eau bout, bien saler l’eau.

Placer le “robot” à spätzle sur le grand faitout (godet enfilé sur la grille)
Avec une louche, remplir le godet du mélange.
Faire un mouvement de va et vient pour faire tomber le mélange dans l’eau bouillante.
Dès que les spätzle remontent à la surface, les récupérer avec une écumoire et les faire égoutter.
Recommencer jusqu’à épuisement du mélange.

Ils peuvent être dégustés tel quels, ou réchauffés dans un four, ou passés à la poële dans du beurre ou de l’huile.

Un régal ! Pas léger mais on n’est pas obligés d’en manger de grosses quantités.

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z, rubriques G comme Grandes tablées, E comme Economique ainsi que les articles publiés dans la catégorie Boire et manger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *