Skip to content
Partageons nos fetes

Gâteau avion à faire soi-même : possible, amusant mais … long

La maladie venue des US de se croire obligé de proposer des gâteaux somptueux et coûteux, avec glaçage, assortis au thème de l’anniversaire, serait-elle contagieuse ? Je me méfie assez de ce virus dangereux mais j’en ai attrappé une forme bénigne qui m’a obligée à rester enfermée longtemps dans la cuisine, avec consigne de ne pas être dérangée. Trop bien. Le prétexte fallacieux était d’offrir un gâteau avion à un enfant passionné par les aéroports. C’est la cuisinière qui s’est fait plaisir : se creuser les méninges pour optimiser le découpage des cakes, se délecter des chutes, être pas peu fière du résultat. Voir ci-après les recettes et le découpage.

PHASE 1

Préparer deux pâtes à gâteaux
la première à partager en deux moitiés égales dans deux moules à cake de même format,
la seconde à verser dans un moule à manqué (le mien a 25 cm de diamètre).

Pour ma part, j’ai choisi deux recettes de gâteau au chocolat mais tout autre gâteau du genre conviendrait aussi, à condition qu’ils ne lèvent pas trop.

Ce sont deux recettes différentes : pour le moule rond, c’est une recette basique sans battre les oeufs en neige car j’avais l’idée que pour les ailes, ce serait mieux d’avoir un gâteau plus plat.

Recette pour le moule rond

150 g chocolat
125 g beurre
150 g sucre
50 g farine
4 oeufs

Mixer le sucre, les oeufs et faire blanchir.
Ajouter la farine et mélanger.
Dans une casserole, faire fondre à feu doux le chocolat et le beurre.
Ajouter au mélange.
Verser dans un moule beurré et glisser au four préchauffé à 200 °.
Temps de cuisson : 10/15 mn

Recette pour les moules à cake

250 g chocolat
100 g beurre
200 g sucre
100 g farine
6 oeufs

Mixer le sucre, les jaunes d’oeufs et faire blanchir.
Ajouter la farine et mélanger.
Dans une casserole, faire fondre à feu doux le chocolat et le beurre et ajouter au mélange.
Battre les blancs en neige et incorporer à la préparation délicatement.

Verser dans les deux moules à cake beurrés et faire cuire 30 min.

A la sortie du four, laisser refroidir.

PHASE 2

Procéder à la découpe

Pour le corps de l’avion : enlever un morceau de chaque cake et arrondir une des deux extrêmités pour faire le “nez” de l’avion.

Pour les ailes et la queue, suivre ce plan de découpe.

PHASE 3

Disposer les morceaux sur un support suffisamment grand et transportable.

Coller les morceaux avec le glaçage chocolat.
Je suis fidèle de la ganache de Pierre Hermé qui est à la portée de tous.

75 g. de chocolat noir à 70% de cacao
une petite cuillère à café de cacao en poudre
7,5 cl de crème fraîche

Hacher le chocolat au couteau scie et mettre dans une jatte.
Verser la crème fraîche dans une petite casserole. Ajouter le cacao. Fouetter pour mélanger l’ensemble. Porter à ébullition puis retirer du feu.
Verser un petit peu dans la jatte, au milieu du chocolat haché. Mélanger doucement en faisant des petits cercles concentriques avec une cuillère en bois. Continuer à verser en faisant des plus grands gestes. Dès que le chocolat est lisse, mixer 2 mn avec un mixeur plongeant.

J’en ai profité pour “boucher” les trous sur les cakes qui s’étaient mal démoulés.

Pour la stabilité de la gouverne arrière, j’ai fiché un cure-dents pour consolider pendant le séchage.

PHASE 4

Il ne reste plus qu’à étaler le glaçage blanc.

200 g. de sucre glace
1 blanc d’oeuf
le jus d’un 1/2 citron

Mélanger l’oeuf et le sucre à la spatule afin d’obtenir une crème blanche.
Ajouter le citron et continuer de battre.
Attention à trouver la consistance juste : doit s’étaler facilement mais ne pas couler

PRET A DECOLLER ?

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z, rubriques G comme Gâteaux et ainsi que les articles publiés dans la catégorie Thèmes de fêtes enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *