Skip to content
Partageons nos fetes

J’ai testé les “cake pops”, je préfère encore la fondue au chocolat

CAKE POPS MODE D’EMPLOI

• D’abord, faire le gâteau dont vous avez l’habitude.
Nous, c’est un gâteau au chocolat dont la recette est donnée dans le livre du Magimix.

Allez, je la recopie : plus rapide, il n’y a pas.
Au moins, il y aura une recette de gâteau au chocolat sur ce blog : ça manquait.

Ingrédients pour 4 (un moule de 20 cm) avec lequel vous ferez 40 cake pops
150 g chocolat
125 g beurre
150 g sucre
50 g farine
4 oeufs

Mixez le sucre, les oeufs et faites blanchir.
Ajoutez la farine et mélangez.
Dans une casserole, faites fondre à feu doux le chocolat et le beurre.
Ajoutez ce mélange.
Versez dans un moule beurré et glissez au four préchauffé à 200 °.
Temps de cuisson : 10 mn

• Une fois refroidi, émiettez le gâteau avec une fourchette et versez dans un compotier.
Ajoutez un liant : j’ai trouvé sur Internet du Nutella ou du fromage Philadelphia.
Dans mon superU, il n’y avait que du “Philadelphia au chocolat” : j’ai mis la boîte entière et n’ai eu aucune difficulté pour rouler les boules. Question goût, c’est une autre histoire (continuer à lire).

• Je n’avais pas acheté de bâtonnets à sucette. J’ai utilisé des piques à brochettes petit modèle que j’avais dans un tiroir. Pour que le batonnet adhère fermement à la “boulette”, j’ai fait fondre quelques carrés de chocolat au micro-ondes avec un petit peu de lait pour disposer d’une espèce de “colle” : il ne reste plus qu’à tremper la brochette dans le chocolat fondu, à l’enfoncer dans la boule et remettre au réfrigérateur le temps de s’attaquer au glaçage.
• Préparez le glaçage. J’ai vu qu’il en existait des tout-faits.
La ganache du Larousse du chocolat de Pierre Hermé – n’est pas si compliquée et c’est du tout naturel.

150 g. de chocolat noir à 70% de cacao
10 g. de cacao en poudre
15 cl de crème fraîche

Hachez le chocolat au couteau scie et mettez-le dans une jatte.
Versez la crème fraîche dans une petite casserole. Ajoutez le cacao. Fouettez pour mélanger l’ensemble. Portez à ébullition puis retirez du feu.
Versez-en un petit peu dans la jatte, au milieu du chocolat haché. Mélangez doucement en faisant des petits cercles concentriques avec une cuillère en bois. Continuez à verser en faisant des plus grands gestes. Dès que le chocolat est lisse, mixez 2 mn avec un mixeur plongeant.

• Maintenant, c’est facile de tremper les pops dans la ganache, puis dans la décoration choisie. Nous avions des vermicelles au chocolat, des vermicelles multicolores et des brisures d’amandes effilées. Aucune difficulté à ce stade.

• Planter les piques dans un morceau de polystyrène (je n’en avais pas, on a pris une grande boîte à oeufs recouverte de papier alu, pas merveilleux mais ça marche !) et remettre au frigo.

POUR UN GOUTER D’ENFANTS, CAKE POPS OU FONDUE AU CHOCOLAT ?

Les enfants ont adoré le goût très sucré, il y a une petite dispute autour des couleurs !

Mon mari a diagnostiqué : “c’est un goût américain“. Je n’ai pas aimé le mélange gâteau au chocolat (déjà assez lourd) + Philadelphia au chocolat : c’était trop copieux (je préfère mon gâteau au chocolat tout simple !).

Il faudrait faire un autre essai avec un gâteau moins lourd (par ex. le gâteau “au yaourt” tout bête) et du Philadelphia nature, ou ce gâteau au chocolat et du fromage blanc moins gras.

Le résultat est très joli et est du meilleur effet sur une table de buffet : on peut donc recommander les “cake pops” comme dessert de buffet. Elles se mangent facilement, sans fourchettes, ni cuillères.

Si les cake pops sont préparés avant la fête, les enfants peuvent aider à faire le gâteau au chocolat et à tremper les pops dans la ganache et les vermicelles, si on n’est pas trop exigeant sur la régularité.

Par contre, je ne pense pas que la fabrication des cake pops soit à proposer comme animation d’anniversaire. En réalité, tremper dans la ganache et dans les vermicelles prend très peu de temps = les enfants seront “occupés” de très courts instants pour un déballage maximal et beaucoup de risques de retrouver du chocolat fondu et des smarties/vermicelles partout par terre.

Je persiste à préférer la fondue au chocolat, dans laquelle on trempe des morceaux de gâteaux légers (brioches, gâteau genre gâteau de Savoie) ou des morceaux de fruit – sans oublier de prévoir un saladier de fromage blanc pour les enfants qui n’aiment pas ou sont allergiques au chocolat. C’est une activité qui dure plus longtemps. On est tous ensemble autour du caquelon, on distribue des petits gages aux enfants qui laissent tomber leur carré de gâteau : beaucoup plus convivial, à mon sens !

UNE BONNE ADRESSE, “MA PETITE CUISINE”

Si vous habitez Paris, vous pouvez louer à prix très raisonnables des appareils à fondue et des appareils à cake pops dans le magasin de Ma petite cuisine qui fournit également les recettes et les ingrédients.

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z, rubriques G comme Gages, B comme Buffet ainsi que les articles publiés dans la catégorie Boire et manger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *