Skip to content
Partageons nos fetes

Jeu de l’oie géant : grande animation pour faire jouer des équipes

Le temps était venu pour Pierre Lecarme de fêter ses 60 ans et de remettre en jeu sa réputation d’animateur et d’auteur de livres sur les fêtes et le cinéma. Il a fait d’une pierre deux coups : après le pique-nique du samedi midi, ses invités ont pu participer à un jeu de l’oie géant sur le thème du cinéma.

Principe
Traditionnellement, le plateau en forme d’escargot a 63 cases et possède des cases piège (puits, labyrinthe, prison). On joue avec 2 dés. Le joueur qui tombe juste sur la case 63 le premier a gagné.

Quand on veut faire jouer un grand groupe, on adapte. Par exemple, si on manque de temps, on assemble des feuilles de couleur (pas forcément 63) en “circuit” qu’on dépose sur la pelouse. Chaque case correspond à une épreuve que les joueurs ou les équipes doivent passer auprès de meneurs de jeu identifiés par couleur (épreuve transcrite sur feuille jaune auprès du meneur de jeu jaune).
Photo Ecole 2ème chance de Marseille

Le jeu de l’oie sur le thème cinéma de Pierre

Les invités qui voulaient jouer se sont regroupés selon leur souhait par équipe de 3 personnes. S’agissant d’une fête des 60 ans, trois générations étaient présentes à la fête : celle des petits-enfants, des enfants, des grands-parents. La consigne obligatoire était de former des équipes composées d’une personne de chaque génération.

Sur chacune des 63 cases, il y avait, sur un fond de couleur, indiqué un titre de film.
Les films avaient été choisis de tous genres (enfants, adultes, comédies, dessins animés, policiers, chefs d’œuvre, etc.) et toutes époques, afin que tous les joueurs puissent participer et aient leur chance.

Les quatre fonds de couleur correspondent à quatre meneurs de jeu qui font passer les épreuves.

Par exemple, l’équipe A fait avec ses 2 dés un 4 et un 6. La case 10 est jaune et il y est écrit “Grease”. Les 3 joueurs de l’équipe A se rendent auprès du meneur de jeu jaune et doivent faire une mise.
1 point = je suis d’accord pour mimer/chanter une réplique culte du film (qui me sera donnée par le meneur de jeu)
3 points = j’ai vu le film, je peux répondre à une question facile sur les personnages principaux
5 points = je peux répondre à une question plus difficile (metteur en scène, année, intrigue, personnage secondaire).

S’ils réussissent à mimer ou à répondre à la question sur laquelle ils ont parié, ils remportent leur mise (en l’occurrence reçoivent un nombre de haricots rouges équivalent à leur mise).

Petit détail : l’équipe arrivée à la case 63 a le droit de choisir un titre de film sur lequel elle n’est pas encore tombée.

Les vainqueurs sont les membres de l’équipe qui ont reçu le plus de haricots rouges.

Commentaires de Pierre

Jeu qui a demandé beaucoup de préparation (choix des films et des questions).

L’idée de “mêler” les générations est excellente : les enfants petits-enfants se sont pris au jeu et ont participé avec enthousiasme, les grands-parents étaient contents de ne pas se retrouver entre “seniors”, tout le monde était content d’être ensemble.

A duré 1 heure/1 heure 30 et beaucoup amusé.

Il n’y a pas vraiment eu de file d’attente devant les meneurs de jeu. S’il y a de l’attente, ce n’est pas dramatique.

Il y a eu 7 équipes de 3 personnes dans un premier tour. Les enfants se sont désignés comme meneurs de jeu pour un 2ème tour, joué par les invités arrivés plus tard dans l’après-midi.

Autres possibilités

Si on est artiste, on se donne à fond pour dessiner un superbe plateau de jeu (autre chose que des feuilles agrafées !).

Le principe est le même avec n’importe quel autre thème.
On pourrait imaginer :
– des épreuves sportives (chamboule tout, chorégraphie à reproduire, monter à la corde, oulahop, mur d’escalade),
– des mimes/scénettes/chansons/karaoke,
– des devinettes/énigmes, questions (sur le/les héros de la fête, par exemple).

Chaque épreuve réussie par l’équipe donne droit à des points.

Pour corser le jeu, prévoir que si 2 équipes tombent sur le même cas du plateau, elles auront à s’affronter, soit dans des épreuves type Ford Boyard, soit des compétitions sportives (tir à la corde ou courses relais dans toutes leurs variantes).

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z, rubriques J comme Jeux tous âgesainsi que les articles publiés dans la catégorie Animations/Jeux enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *