Skip to content
Partageons nos fetes

Malheureux natifs de janvier : eux aussi ont droit à leur anniversaire

Le Monde du 29/12 faisait état d’une étude très sérieuse de Julien Grenet qui a mis en évidence les moindres performances scolaires des enfants nés en décembre. Etre né le 12ème mois de l’année plutôt que le 1er mois augmente de 10% la probabilité de quitter l’école avec un diplôme professionnel plutôt qu’avec un diplôme d’enseignement général.

Mais a-t-on étudié les conséquences pour les enfants (et les adultes) nés en janvier d’avoir chaque année leur fête d’anniversaire un rien bâclée ? On vient tout juste de descendre les rallonges de la table à la cave, dit le père. Il a déjà été très gâté, dit-on aux grands-parents. On ne va pas réserver un gîte à la campagne en plein hiver, dit la compagne. On n’en peut plus de sortir bébé dans la nuit glaciale, pensent les copains jeunes parents.

Bande de jaloux ! Allez, un petit effort pour ceux et celles qui vous ont pilé à l’école ! Lire quelques suggestions ci-après pour les natifs de l’hiver.

Photo Erica Stillwell

Exploiter à fond la carte de l’hiver

week-end raquettes dans les Vosges (il y a de la neige cette année et on s’y rend vite depuis Paris avec le TGV) ou ailleurs
dégustation de châtaignes/fendant autour d’une cheminée (ça s’appelle une brisolée en Suisse) , raclette, fondue,
balade dans la nuit avec bonnets et bottes fourrées dernier cri.

Avec les enfants : course-relais avec des bougies dans la nuit.

Organiser un jeu de piste dans les Passages couverts à Paris

Jouer la carte “hémisphère sud”

pique-nique dans le salon sur nappe à carreaux
soirée sur le thème “hémisphère sud” : même principe que la world party mais en limitant aux pays sous l’Equateur. Zouk et fleurs tropicales hautement souhaités.

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *