Skip to content
Partageons nos fetes

Comment réaliser une parodie de chanson pour une reine de la fête?

Hier, notre amie F. fêtait ses 50 ans. En souvenir de petits matins partagés à plagier la chanson de Claude François “Le téléphone pleure“, j’étais décidée à interpréter pour elle la petite fille (mais dis-donc, comment tu connais l’hôtel Beau Rivage ?), avec G. qui chanterait “oooh, dis-lui toute ma peieieine, combien toutes les 2, moi je vous aiaiime“.

Vous pouvez lire ci-après comment j’ai écrit le texte et préparé ce karaoké et ainsi éviter quelques unes de nos boulettes ! Mais, comme d’hab’, l’objectif n’était pas la performance, mais seulement de rire et faire rire.

La perruqu Clo-clo est une perruque blonde achetée dans un magasin d’articles de fête et je me suis contentée d’un nœud rouge !

Le handicap

Deux interprètes qui, non seulement chantent mal et faux, mais sont incapables de mémoriser un texte ! J’ajoute que j’ai besoin de lunettes pour lire sur un écran et qu’il m’a fallu me pencher sur mon ordi pour lire le texte du karaoke.

Choisir la chanson en fonction de la musique

Dans le cas présent, c’était facile puisque cette chanson de Claude François s’imposait.
Ce n’était pas idéal parce que, malgré les apparences, la mélodie n’est pas simple et que les paroles se prêtaient assez mal à une parodie.

J’ai téléchargé sur Internet la version originale, la version instrumentale de la chanson et le texte des paroles.

Si vous avez le choix, plus la musique sera simple, mieux ce sera. Pendant la fête, la famille de F. avait préparé une autre chanson sur l’air de Gigi l’amoroso et distribué le refrain aux invités. L’interprétation a été sauvée par un homme qui chantait bien et fort, sur lequel le groupe a pu se caler.

Ré-écrire le texte

Ici, cela dépend de votre talent. Le mien est de d’avoir enfanté un fils qui “pisse” de la ligne comme il respire ! Bon, comme il produit rapidement, il faut passer du temps derrière lui pour recompter les pieds de chaque ligne et parfois réaménager mais l’essentiel est fait. Merci G.

Si vous peinez, le conseil est de se mettre à plusieurs (chacun une strophe par exemple et relecture ensemble).

Préparer le karaoke

Je dispose du logiciel de montage Adobe Première.
Dans un premier temps, sur la bande son originale, j’ai rajouté le texte à chanter au moment correspondant. Je n’ai pas essayé de le faire défiler comme sur un vrai karaoke car il aurait fallu caler la vitesse. J’y ai mis autant d’écrans fixes que nécessaire et en indiquant chaque fois le nom de l’interprète.

Dans un second temps, j’ai remplacé la bande son originale de Claude François par la bande son instrumentale.

Ce n’est pas compliqué et j’imagine qu’on peut procéder de même avec le logiciel gratuit Windows Movie Maker.

Répéter

Si vous avez un long trajet en voiture pour vous rendre à la fête, c’est le moment ! On ne se lasse pas de chanter ensemble (même mal). J’ai dû promettre de ne plus interférer sur la partie qui n’était pas la mienne mais j’ai négocié de pouvoir faire la choriste pour le dernier refrain le téléphone sonne

Et enfin, se produire !

en ayant pris la précaution de se faire filmer pour pouvoir en rire à nouveau.

“Peut mieux faire ! “

– Quand nous avons chanté à la fête, les invités étaient dehors et nous ne disposions que d’un seul microphone. Et j’avais complètement oublié d’apporter des enceintes pour mon ordi : G. a donc dû chanter sans être soutenu par la bande son instrumentale qui était inaudible. C’était dommage mais il s’est bien débrouillé.

– Ça serait quand même mieux d’arriver à mémoriser le texte !

– Si nous avions pu entendre l’accompagnement instrumental, et que nous ayions distribué le refrain, nous aurions pu faire chanter F. qui en mourait d’envie et l’assistance, comme l’avait fait sa famille avec Gigi.

Voir un petit extrait de la prestation

Pour aller plus loin ensemble, d’autres bonnes pioches sur Partageons nos fêtes

en consultant Tout sur les fêtes de A à Z, rubriques A comme Anniversaire 50 ans, C comme Chansons ainsi que les articles publiés dans la catégorie Fêter le roi/la reine de la fête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *